Discours du président 2013

Après l’assemblée générale , la tradition nous conduit  pour la photo de famille vers la cour d’honneur GAMBETTA . Cette année elle est prise  sur les marches que montaient ( à l’époque lycéenne ) les élèves recevant des prix à la fin d’une année scolaire réussie . Malgré une fine pluie tout le monde sourit , mais après les flashs , tous s’activent vers le lieu du banquet à savoir  le nouveau  réfectoire du collège .

 Il n’est pas  encore complètement achevé  , pas encore inauguré mais déjà fréquenté par les élèves depuis la rentrée . Les Anciens se retrouvent ainsi dans une ambiance rajeunissante très scolaire .Le lieu est moderne mais bien intégré architecturalement aux bâtiments XIX éme de l’ancien «  petit lycée ». 

C’est d’ailleurs son architecte Michel MONTAL  ( ancien élève ) qui devait présider le banquet et présenter sa vision du projet qu’il a mené en liaison avec le Conseil général . Un empêchement de dernier moment ne lui  a pas permis de venir et c’est un autre ancien qui nous fait le plaisir de présider ce bon moment , Jean Claude REQUIER , sénateur du Lot et maire de Martel .

Depuis trois ans ,la tradition est rompue ,  le président ne doit plu attendre la fin du banquet pour s’exprimer . Après un copieux et délicieux repas , chacun convient qu’il est plus facile de déguster les paroles de l’orateur avant . Donc l’apéritif (toujours chaleureux) terminé , le Président de l’association invite chacun à prendre place et présente l’ancien qui va évoquer ses souvenirs . 

Homme chaleureux , apprécié de tous , Jean Claude Requier est un élu Lotois très attaché à sa terre . Il prend dossiers et projets de manière efficace car très proche des réalités de terrain . Humaniste , soucieux des autres , il a une  carrière bien remplie qui l’a conduit jusqu’au Sénat . C’est aussi un historien , ancien professeur au lycée de Brives , qui s’intéresse à la riche histoire de l’Europe du XIX éme  . Quand on s’investit dans celle-ci , on peut  mieux comprendre et saisir les réalités de l’union européenne actuelle .

Jean Claude REQUIER prend la parole pour évoquer SON année au  lycée Gambetta ! Une seule année 196 - 196 , mais qui l’a profondément marqué . Ses souvenirs de pensionnaire  ne sont pas des plus heureux . Quittant son milieu familial pour rejoindre les dortoirs et les salles d’un établissement qu’il ne connaissait pas car habitant loin de Cahors , il se concentrait essentiellement sur les sorties . L’imagination était fructueuse pour retrouver la gare et prendre le train qui le ramenait à Martel .

Néanmoins avec chaleur et sourire il raconte de nombreuses anecdotes qui mettent en scène des professeurs mais aussi un surveillant général  « La Bille »qui a laissé ( pas seulement à lui  ) des souvenirs particulièrement durs mais qui , avec le recul , restent  cependant  amusants . Il note quand même qu’il a eu  plaisir à retrouver Cahors quand il est devenu Conseiller Général  , la vision du lycée devenu collège , relevant dorénavant de l’assemblée départementale , avait grandement changé ! 

En conclusion , Jean Claude Requier  évoque rapidement ses nouvelles fonctions de Sénateur et nous décrit une  belle image du Palais du Luxembourg  , magnifique lieu historique ( comme notre lycée ) particulièrement intéressante .

Le repas peut alors débuter avec un menu délicieux qui fait l’unanimité ! ..

 Le réfectoire qui nous accueille ayant été construit sur  un secteur qui recèle des ruines  d’anciens lieux historiques du vieux Cahors  , des recherches archéologiques ont été effectuées  préalablement. M  Laurent Guyard , responsable de l’équipe d’archéologie du département , a accepté de venir présenter ces recherches qui se sont révélées très intéressantes . Son brillant exposé a  passionné les Anciens qui découvrent  un nouveau volet de l’histoire , déjà très riche , de leur établissement .

Après cette journée bien remplie, rendez vous est pris pour l’an prochain , pour une nouvelle rencontre qui devrait nous donner d’aussi  bons moments !